La maladie de Refsum infantile

La maladie de Refsum infantile fait partie du groupe des maladies péroxysomales, elles-même appartenant aux leucodystrophies. C’est une maladie très rare, sa prévalence est de 1 pour 20 000 000.

Signes cliniques

La forme infantile de la maladie de Refsum est une affection péroxysomale qui se manifeste par une rétinite pigmentaire et une neuropathie périphérique.
La maladie de Refsum infantile est en réalité plus proche du syndrome de Zellweger que de la maladie de Refsum de l’adulte, cliniquement et étiologiquement différente.

Les signes cliniques débutent dès la naissance souvent par la rétinopathie pigmentaire, entraînant souvent une cécité, et par des pertes auditives sévères. Les autres symptômes peuvent regrouper une ataxie cérébelleuse, un nystagmus, une hypotonie, un retard de croissance, un déficit intellectuel, une légère dysmorphie faciale, une ostéoporose, une hépatomégalie et une hypocholestérolémie.

Physiopathologie

Il s’agit d’une maladie autosomique récessive due à une anomalie de la biogenèse des péroxysomes, qui conduit notamment à une augmentation plasmatique de l’acide phytanique, de l’acide pristanique, et des acides gras à chaîne très longue. Il y a aussi une augmentation de l’acide pipécolique dans le plasma. Plusieurs enzymes sont en effet affectées.

Le fait que les péroxysomes et les fonctions péroxysomales soient déficientes chez les patients atteints suggère que la forme infantile de la maladie de Refsum pourrait être due à des mutations des gènes PEX1, PEX2 ou PEX6, impliqués dans la genèse et le maintien des péroxysomes.

Prise en charge de la maladie

Le pronostic s’est considérablement amélioré depuis que les malades bénéficient d’un régime alimentaire excluant l’acide phytanique (sans produits laitiers, ni boeuf, ni agneau, ni poissons gras). Certains enfants doivent également subir des plasmaphérèses régulières.
L’espérance de vie de certains patients peut atteindre une vingtaine d’années, et même davantage, mais la forme infantile de la maladie de Refsum reste une maladie fatale à brève échéance.

 Téléchargez la fiche diététique décrivant le régime nutritionnel préconisé (régime basé sur celui de la maladie de Refsum adulte)

Source : Orphanet

Pour en savoir plus: Gene Reviews (anglais)

ne plus afficher cette fenêtre fermer