Essais cliniques pour la leucodystrophie métachromatique

Retrouvez les informations récentes correspondant aux essais cliniques pour la leucodystrophie métachromatique dans cette rubrique.

Statut : En cours – Recrutement des patients

Médicament expérimental : AAVrh10cuARSA, vecteur viral inactivé avec le gène ARSA normal

Objectif : Évaluer la tolérance et l’efficacité du traitement

Médecins responsables

  • Pr Patrick Aubourg, CHU Bicêtre Paris Sud and Inserm U986, Le Kremlin-Bicêtre, France
  • Dr Caroline Sevin, CHU Bicêtre Paris Sud and Inserm U986, Le Kremlin-Bicêtre, France
  • Dr Nathalie Cartier-Lacave, Inserm U-986, Fontenay-aux-Roses, France
  • Pr Michel Zerah, CHU Necker and and Inserm U986, Paris, France
  • Dr Thomas Roujeau, Hôpital Gui de Chauliac, Montpellier, France

Début de l’essai : 1er Mars 2013
Lieu de l’essai : Service de Neuropédiatrie (Pr. P. Aubourg), CHU Bicêtre Paris Sud, Le Kremlin-Bicêtre, France et service de Neurochirurgie (Pr. M. Zerah), CHU Necker, Paris, France
Financements : ELA, PHRC,  Inserm
Référence : NCT01801709

Patients
5 enfants atteints d’une forme précoce de leucodystrophie métachromatique (MLD)

Protocole de Recherche Clinique
L’administration du médicament expérimental dans le cerveau sera réalisée lors d’une intervention neurochirurgicale, sous anesthésie générale, par 6 petits orifices (de 2 mm) à travers l’os du crâne, permettant de réaliser 12 dépôts simultanés du médicament expérimental dans le cerveau.

Critères d’inclusion 

  • Filles ou garçons avec une forme précoce de la MLD
  • Enfants âgés entre 6 mois et 5 ans
  • Diagnostic de MLD confirmé

 Critères d’exclusion

  • Critères spécifiques à la forme de la MLD
  • Si âgé de plus de 16 mois à l’inclusion, incapacité à marcher quelques pas seul OU incapacité à marcher quelques pas avec aide d’un seul côté associé à l’incapacité à se mettre debout seul
  • Participation à un autre essai thérapeutique pour la MLD
  • Contre-indication aux différents examens réalisés au cours de l’essai (IRM, anesthésie, potentiels évoqués)
  • Toute autre condition médicale cliniquement significative

Source: ClinicalTrials.gov

Comme pour l’essai de thérapie génique dans l’adrénoleucodystrophie, les patients sont greffés avec leurs propres Cellules souches" class="glossy" title="cellules pouvant donner des cellules spécialisées (différenciation) et pouvant se renouveler indéfiniment. Les cellules souches pluripotentes induites sont des cellules souches fabriquées en laboratoire à partir de cellules adultes reprogrammées." >cellules souches de moelle osseuse préalablement corrigées à l’aide d’un vecteur lentiviral.

Statut : En cours – Recrutement des patients sur invitation
Objectif : Evaluation de l’innocuité et de l’efficacité du traitement
Médicament : Vecteur lentiviral avec le gène humain ARSA normal
Référence : NCT01560182

Médecins responsables

  • Dr Alessandra Biffi, Pédiatre au Unité d’Immunohématologie Pédiatrique et de Transplantation de Moelle Osseuse du HSR.
  • Dr Maria Sessa, Neurologue dans le service de Neurologie au HSR.
  • Dr Attilio Rovelli, Directeur du Centre de Transplantation de Moelle Osseuse dans le service de Pédiatrie, Hôpital San Gerardo, Monza.
  • Pr Luigi Naldini, Directeur du HSR-TIGET
  • Pr Maria Grazia Roncarolo, Directeur Unité d’Immunohématologie Pédiatrique et de Transplantation de Moelle Osseuse du HSR.

Début de l’essai : Mars 2010
Fin estimée de l'essai: Octobre 2022
Lieu de l’essai: Unité de Recherche Clinique Pédiatrique du HSR-TIGET & Unité d’Immunohématologie Pédiatrique et de Transplantation de Moelle Osseuse du HSR, Fondazione Centro San Raffaele del Monte Tabor, Milan, Italie.
Promoteur : GlaxoSmithKline
Financements : Italian Telethon Foundation, ELA

Patients
20 enfants avec un diagnostic de MLD confirmé par dosage de l’activité enzymatique ARSA ou par analyse génétique

Formes de la maladie concernées:

  • enfants avec une forme infantile tardive pré-symptomatique,
  • enfants avec une forme juvénile précoce pré-symptomatique ou dans les 6 mois après le début des symptômes

Traitement expérimental en 4 phases

  • Prélèvement de moelle osseuse chez le malade et isolation des cellules souches à traiter;
  • Manipulation des cellules et transfert du gène aux cellules avec le vecteur lentiviral;
  • Traitement myéloablatif du malade (Destruction de la moelle osseuse);
  • Réinjection des cellules manipulées chez le patient (Autogreffe).

Source : ClinicalTrials.gov

Consultez les résultats intermédiaires de l'essai (pages 6-7)

Cette étude consiste à apporter toutes les 2 semaines l’enzyme normale ARSA humaine au niveau du liquide céphalorachidien d’enfants atteints de leucodystrophie métachromatique.

Statut : En cours - Recrutement des patients fini

Type d'étude : Etude de phase I/II multicentrique, ouverte avec doses ascendantes de médicament

Médicament :  HGT-1110, formulation d’enzyme humaine ARSA normale pour injection par voie intrathécale.

Référence : NCT01510028

Objectif : Déterminer l'innocuité de doses ascendantes de HGT-1110 administré par injection intrathécale pendant 38 semaines chez des enfants avec une leucodystrophie métachromatique.

Lieu de l’essai

  • Hôpital de l'Université de Copenhague, Copenhague, Danemark
  • Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France
  • Universitats-Kinderklinik Tubingen, Baden-Wuerttemberg, Allemagne

Directeur de l'étude : Dr Eric Crombez,  Shire Human Genetic Therapies, Inc.

Médecins responsables

  • Dr Christine Dali, Département de Génétique Clinique, Centre Juliane Marie, Hôpital de l'Université de Copenhague, Copenhague, Danemark         christine.dali@rh.regionh.dk
  • Dr Caroline Sevin, Service de Neurologie Pédiatrique, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France           caroline.sevin@inserm.fr
  • Dr Joachim Riethmuller, Centre pour les Études Cliniques Pédiatriques, Universitats-Kinderklinik Tubingen, Baden-Wuerttemberg, Allemagne      joachim.riethmuller@med.uni-tuebingen.de

Début de l'étude : Septembre 2012

Fin de l'étude estimée : Mars 2015

Promoteur: Shire Human Genetic Therapies, Inc.

Patients

18 patients maximum participeront à l'essai. Tous recevront le traitement HGT-1110. Garçons et filles seront éligibles.

Critères d'inclusion

  •  Diagnostic de leucodystrophie métachromatique confirmé à la fois par une déficience en arylsulfatase A mesurée par le test sur les globules blancs et des sulfatides urinaires élevés
  • Apparition des premiers symptômes de la maladie à l'âge de 30 mois ou avant.
  • Être ambulatoire au moment de la sélection des patients (capacité à marcher 10 pas avec une main tenue).
  • Le patient doit être âgé de moins de 12 ans au moment du recrutement.
  • Présenter des signes neurologiques de leucodystrophie métachromatique au moment de la sélection des patients.
  • Le malade et ses parents ou ses représentants légaux doivent pouvoir satisfaire les contraintes du protocole clinique.
  • Les parents ou les représentants légaux du malade doivent signer une lettre de consentement avant l'inclusion.

Critères d'exclusion

  • Greffe de moelle osseuse par le passé.
  • Hypersensibilité connue ou suspectée à l'anesthésie ou risque élevé pour une anesthésie en cas de problèmes au niveau des voies respiratoires ou pour un autre problème médical.
  • Autre problème médical ou maladie sérieuse.
  • Le malade participe à un autre essai thérapeutique dans les 30 jours précédant l'étude pour inclusion dans l'étude.
  • La patiente est enceinte ou allaite son enfant.
  • Le malade a une contre-indication à l'utilisation de l'appareillage spécifique (SOPH-A-PORT Mini S IDDD) qui doit lui être posé.

Traitement expérimental (3 groupes)

  • Groupe 1: 6 patients traités pendant 38 semaines avec 10 mg de HGT-1110 toutes les 2 semaines par injection intrathécale via un appareillage spécifique.
  • Groupe 2: 6 patients traités pendant 38 semaines avec 30 mg de HGT-1110 toutes les 2 semaines par injection intrathécale via un appareillage spécifique.
  • Groupe 3: 6 patients traités pendant 38 semaines avec 100 mg de HGT-1110 toutes les 2 semaines par injection intrathécale via un appareillage spécifique.

Critères d'évaluation

Critères primaires: Innocuité de l'administration de HGT-1110 par voie intrathécale

Critères secondaires

  • Effet de l'administration de HGT-1110 par voie intrathécale sur la fonction motrice
  • Profil pharmacocinétique de HGT-1110 dans le sérum après l'administration d'une seule dose ou de doses répétées
  • Concentrations de HGT-1110 dans le liquide céphalorachidien avant chaque administration par intrathécale

Les patients ayant participé à la totalité de l'essai (jusqu'à la semaine 40) peuvent être invités à participer à l'extension de l'étude (référencée NCT01887938) dont l'objectif est d'évaluer l'innocuité à long terme et l'efficacité d'une administration de HGT-1110 par voir intrathécale chez des patients avec une leucodystrophie métachromatique.

Source : ClinicalTrials.gov

Statut : En cours – Recrutement des patients
Objectif : Etudier la progression de l’atteinte cérébrale de la MLD par de nouvelles techniques d’IRM et corréler les anomalies observées avec des tests évaluant les fonctions motrices et intellectuelles du malade.

Médecins responsables

  • Pr Patrick Aubourg, Service de Neurologie Pédiatrique, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France
  • Dr Caroline Sevin, Service de Neurologie Pédiatrique, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France
  • Dr Lucie Hertz-Pannier, Unité de recherche biomédicale, Neurospin, Gif-sur-Yvette, France
  • Dr Laurence Lecomte, Hôpital Necker, Paris, France

Lieu de l’essai: Hôpital Bicêtre, Le-Kremlin-Bicêtre & Neurospin, Gif-sur-Yvette, France
Début de l’essai : Septembre 2010
Durée de participation à l’essai : 6 mois pour les patients MLD et 12 mois pour les contrôles
Financements : AP-HP, ELA
Référence : NCT01325025

Patients

  • 10 enfants entre 1-6 ans avec un diagnostic de leucodystrophie métachromatique inférieur à 18 mois
  • 25 enfants contrôles

Schéma expérimental
2 visites sont programmées :

  • Visite 1 : IRM cérébrale et évaluation des fonctions motrices et cognitives
  • Visite 2 (6 mois après la visite 1 pour les patients MLD; 12 mois après la visite 1 pour les contrôles): IRM cérébrale et évaluation des fonctions motrices et cognitives

Examen IRM
Sa durée ne dépasse pas 60 minutes. L’enfant doit être à jeun au moins 3h avant l’examen. Pour s’assurer de l’immobilité de l’enfant pendant cet examen, un sédatif, l’hydrate de chloral, lui est administré par voie orale ou rectale. Après l’examen, l’enfant restera sous surveillance 1-2h sur place avant son départ.

Source : ClinicalTrials.gov

ne plus afficher cette fenêtre fermer