Le professeur Aubourg élu médecin de l’année

En novembre, l’association ELA a annoncé une première mondiale : le Pr Patrick Aubourg a publié avec le Dr Nathalie Cartier les résultats de la thérapie génique de l’adrénoleucodystrophie (ALD) dans la prestigieuse revue américaine Science. Deux enfants ont été traités et leur maladie a été stoppée. Ils vont bien, ce qui est inespéré pour cette maladie qui peut détruire en quelques mois le cerveau d’un enfant jusque là bien portant. Cette découverte ouvre également des perspectives de traitement pour d’autres maladies plus fréquentes.

Ce mois ci, le Pr Aubourg est élu médecin de l’année par les lecteurs d’Impact Médecine qui publie son portrait dans le numéro qui vient de paraître. On y apprend le parcours de ce chercheur déterminé, spécialiste de l’adrénoleucodystrophie, qui collabore avec ELA depuis la création de l’association en 1992.

L’adrénoleucodystrophie (ALD) est la forme de leucodystrophie la plus fréquente. Elle représente près de 30 % des cas de leucodystrophies recensés par l’association ELA. Chaque année, 35 bébés naissent en France atteints d’ALD, mais le décès intervient souvent durant l’enfance. Avec 6 millions d’euros investis, ELA est le premier financeur de la recherche sur l’ALD.

Retour

ne plus afficher cette fenêtre fermer