Les prestations et allocations

Quelque soit son âge, toute personne en situation de handicap peut percevoir des prestations et des allocations spécifiques.

Des aides versées par la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) sont également possibles.

 

La pension d'invalidité est un revenu de remplacement. Elle vise à compenser une perte de salaire résultant de la perte liée à une incapacité totale ou partielle d’exercer une activité pour raison de santé suite à un accident non professionnel

Il existe 3 niveaux de pension différents. Versée chaque mois, la pension d’invalidité peut être révisée, suspendue ou supprimée à tout moment.

Au-delà de 60 ans, sauf situation particulière, elle se transforme en pension vieillesse pour inaptitude.

Plus d'informations en cliquant ici

L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est améliorée par la loi du 11 février 2005. Elle vise à garantir un minimum de ressources aux personnes handicapées. L'AAH est accordée par la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) pour une durée de 1 à 5 ans. Financée par l'Etat, elle est versée par la Caisse d'Allocation Familiale (CAF), sous conditions de ressources.

Plus d'informations en cliquant ici

Il s’agit du complément de ressources (ajouté à l’AAH, il constitue la garantie de ressources) et de la majoration pour la vie autonome.

Ces deux compléments ne sont pas cumulables. Une personne qui remplit les conditions d'octroi de ces deux compléments peut choisir de bénéficier de l'un ou de l'autre.

Le complément de ressources : ce complément de ressources pour les personnes handicapées est destiné à compenser l'absence durable de revenu d'activité de ces personnes qui sont, de par leur situation, dans l'incapacité de travailler.
Plus d'informations en cliquant ici

La majoration pour la vie autonome : elle est  versée aux personnes handicapées qui vivent seules et peuvent exercer une activité mais qui n'ont pas l'opportunité d'y accéder. Elle leur permet de faire face aux charges supplémentaires liées à l'occupation d'un logement indépendant.
Plus d'informations en cliquant ici

La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances des personnes handicapées pose le principe d'un nouveau droit : le « droit compensation »

La compensation englobe des aides de toute nature en réponse aux besoins des personnes handicapées, selon cinq éléments : aide humaine, aide technique, aménagement du logement ou du véhicule ou surcoûts liés au transport, frais spécifiques ou exceptionnels, aide animalière (pour les personnes non-voyantes).

Plus d'informations en cliquant ici

L’AEEH est l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé. C’est une prestation familiale financée par la sécurité sociale, destinée à compenser les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant handicapé.

A noter : L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), remplace l’allocation d’éducation spéciale (AES) depuis le 1er janvier 2006.

Elle est composée d’une allocation de base à laquelle peut s’ajouter un complément dont le montant est gradué en 6 catégories, selon les besoins spécifiques de l’enfant. Le taux d’incapacité de votre enfant doit être de 80 % ou d’au moins 50 % en cas de besoin d’une prise en charge particulière.

Plus d'informations en cliquant ici

ne plus afficher cette fenêtre fermer